Partagez | 
Elias Guerrero

avatar


  
Messages : 78
Date d'inscription : 03/02/2015
Localisation : afghanistan

MessagePar Elias Guerrero Mer 11 Fév - 2:02


Citation :


Los Santos - Intervention en plein trafic de stupéfiants

Le 04 février 2015 aux alentours de 15H, le Los Santos Police Department aura prit en flagrant délit un trafic de stupéfiants, plus précisément de méthamphétamine. Les principaux suspect auraient étés identifiés étant Diago Azravez, Killian Jordan et Lee Konami ainsi qu'un fuyard. Deux d'entre eux auraient des signes d'appartenances aux Mongols MC et le dernier n'aurait pas aucun signe distinctif. Ils sont tout trois connus des services de police pour agressions physique et pour traffic de stupéfiants.

17H30, notre équipe part à la recherche des habitants de Jefferson et ceux de Los Flores, demandant si ils pensent que leurs quartiers à besoin de surveillance, voici leurs réponses.



- Bah, bien sûr, chaque semaine on retrouve dix cadavres sur la route d'en face, maintenant on ne s'affole plus, avec ma femme en se dit : Tiens, regarde, encore un mort. Faut peut-être augmenter la sécurité ?, dit Alberto, habitant d'East Los Flores.

Mais encore.

- La sécurité est très faible à Jefferson, mais la municipalité n'en a rien à faire, elle s'occupe de se remplir les poches, si ils voient qu'ils gagnent pas assez, ils augmentent les impôts. Faut pas s'étonner qu'on doit faire du trafic aujourd'hui !.

Deux heures après avoir interrogé plusieurs habitants des deux quartiers, nous avons enfin plus d'informations sur les trois présumés. Les deux présumés Mongols ne seraient pas de l'états et le dernier est un Japonais immigré. Le fuyard serait toujours inconnu des forces de polices.

Aux alentours de 22H, nous découvrons un nouveau complice suite à de nombreux aveux de la part des trois personnes arrêtés. Los Santos n'est d'autant paniqué par la criminalité qui ronge petit à petit leur belle ville. La LSPD est toujours plongé dans leurs affaires, étudiant les nombreuses preuves.

Le 05 février à 10H, Elvaro Dispanso est attendu dans son appartement par les forces de l'ordre. De nombreuses preuves supplémentaires en feraient un bon suspect. Des empreintes ADN, des mégots de cigarette et une balle planté dans le mur, portant son numéro de série.